Comité Départemental de l'Indre de Badminton : site officiel du club de badminton de CHATEAUROUX - clubeo

Arbitre International

3 novembre 2012 - 22:03

Nouveau sacre pour notre arbitre indrien. Bravo Serge et félicitation pour ce nouveau grade
 
Serge Robin a déjà arbitré sept finales
au niveau international.

Serge Robin, 45 ans, est l’unique arbitre international de l’Indre, tous sports confondus. Zoom sur un mordu de badminton qui vient de gagner des galons.

Alors que l'été n'était plus, Serge Robin a passé une semaine à Sofia, à la mi-septembre. Pour des vacances ? Même pas. « Parfois, je me dis : " Mais qu'est-ce que tu fous là ? Tu serais mieux chez toi à faire ton jardin. " » Sauf que ce Berrichon pur sucre, né à Reuilly il y a quarante-cinq ans, a attrapé un drôle de virus. Du genre tenace et qui peut vous conduire aux prémices de l'automne jusque dans la capitale de la Bulgarie, théâtre des championnats d'Europe de badminton 2012.

 Un siège très convoité

Serge Robin est arbitre. Une pointure même, de calibre international. En France, sur les quelque 2.000 officiels recensés, ils ne sont pas légion, une grosse vingtaine, à devoir se partager le gâteau des compétitions planétaires. A Sofia, récompense d'un jugement sans faille sur l'ensemble du tournoi, Serge Robin a été promu au niveau supérieur. Désormais, il est « badgé » européen, comme on dit dans le jargon du bad (1). « Ce sera de toute façon le sommet de ma carrière d'arbitre. La Fédération internationale ne me donnera pas le grade mondial à 55 ans », précise-t-il.
Il va donc s'appliquer à conserver son trône, les places étant rares et chères pour avoir le droit de siéger sur les chaises tant convoitées (2). « On est soumis à la notation extérieure des superviseurs et, derrière toi, il y en a plein qui rêvent de prendre ta place, glisse-t-il. L'arbitrage, c'est une compétition, peut-être même encore plus sauvage qu'une compétition entre joueurs. »
Les prétendants auront fort à faire pour déloger Serge Robin : « J'ai toujours été un compétiteur. Quand j'étais joueur, j'ai gagné plus de finales que j'en ai perdues. » Celui qui fut partie prenante de la création du Club castelroussin de badminton (CCBa) peut se targuer de « cinq ou six titres de champion régional » dans les années 1990. Pour lui, le lien est évident entre ses deux carrières. « C'est important d'avoir été joueur pour être arbitre ; il faut sentir le point, anticiper ce qui peut se passer », assure-t-il.
L'œil est brillant et la passion palpable chez celui qui s'est lancé en 1996. « C'est une discipline à part entière, l'arbitrage. Tu es là, sur une chaise, dans l'arène, et tu n'as pas trop le droit à l'erreur. Le match, on le joue quelque part, on est acteurs », s'épanche-t-il, dans un désir de mettre en lumière cette fonction « ingrate ». « Quand le sportif fait une connerie, on ne s'en souvient jamais. Si c'est un arbitre, tout le monde lui tombe dessus », appuie-t-il.

" Je ne m'énerve jamais "

Pour expliquer sa capacité de résistance à la pression, Serge Robin avance son « naturel calme. » « Pour être arbitre, il faut être hyper zen. Et moi, je ne m'énerve jamais. » Il faut aussi savoir asseoir son autorité. Serge Robin s'inspire encore aujourd'hui des préceptes de son premier formateur, en 1996 : « Il m'a toujours dit : quand on prend une décision, on a 50 % de chance de faire une erreur. Mais on en a 100 % quand on n'en prend aucune. »
C'est fidèle à cette devise que le Berrichon écume l'Europe, à raison de « quatre compétitions maximum par an ». Sur ses jours de congé et sans autre rétribution que le défraiement des frais de voyage et de séjour. Il faut être fou du volant, ne pas rêver de gloire ou s'évertuer à chercher son nom dans le journal. Serge Robin est bien placé pour le savoir, les canards, ils les distribuent. Il est responsable à Presse Portage.

 (1) Il y a trois types de grade dans l'arbitrage au badminton : arbitre mondial (mondiaux et JO) ; arbitre européen (euros et Super séries) et arbitre international. (2) Ce sont les Fédérations nationales qui désignent un seul et unique arbitre de leur pays pour officier sur une compétition.

 

Serge ROBIN Arbitre B.E. Accrédité

Un nouvel arbitre français a été accrédité Badminton Europe à l'occasion du Championnat d'Europe Vétérans, à Sofia, servait de support à un examen de passage au grade d'arbitre Badminton Europe Accrédité. Serge ROBIN a passé avec succès cette épreuve. C'est une grande première pour la ligue qui obtient son premier arbitre de niveau européen. La Ligue du Centre lui adresse toutes ses félicitations pour tout le travail accompli pour obtenir ce grade et lui souhaite bon courage pour ces nouvelles aventures au niveau européen.

 Ligue du Centre

 

 

 

 

Commentaires

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Président
  • 3 Joueurs
  • 3 Supporters